LE BUDGET 2010 DE ROUPY - compte rendu de la réunion du 11 mars

Publié le par ROUPY - Quentin BARDET

Pour la 3ème année consécutive, le Conseil municipal a voté un budget en se tenant à ces principes : pas d’augmentation des impôts, pas d’augmentation de la dette.

 

Depuis trois ans, les taux d’impôts de la commune restent inchangés – certes, cette politique oblige à faire des choix, dégager des priorités, étaler nos investissements. Cependant, en période de crise, il nous a semblé important de ne pas avoir recours à l’impôt en redoublant nos efforts :

-          pour tenir la dépense (renégociation de contrats d’assurance, travaux ou opérations d’entretien effectués par des conseillers sur leur temps libre, choix d’assumer totalement en 2010 l’entretien du village)

-          pour trouver de nouvelles ressources sans toucher aux impôts (subventions, contribution de La Poste…).

 

Par ailleurs, depuis 2008, Roupy rembourse les anciens emprunts mais ne réemprunte pas ; logiquement, le niveau de dette diminue chaque année et fin 2011, le village aura quasiment remboursé tous ses emprunts. Cette situation financière particulièrement saine met ainsi Roupy en mesure d’engager une opération significative.

 

Chiffres clé de l’année 2009

 

Les recettes courantes du village représentaient 132 000 € 

On y trouve par exemple les impôts et taxes pour 58 000 €, les dotations de l’Etat pour 52 000 € ou encore la contribution de La Poste – qui paie Roupy pour tenir l’Agence Postale – pour 7 000 €

 

Les dépenses courantes représentaient 117 000 €

On y trouve par exemple les charges de personnel, les 12 000 € consacrés à l’entretien des routes, les 8 000 € payés aux brigades vertes pour la tonte du village, les 6 000 € de contribution au service de secours incendie ou encore 24 000 € versés pour le fonctionnement de notre regroupement scolaire.

 

La différence est affectée au financement des nouvelles opérations d’investissement de la commune et au remboursement de celles qui avaient été financées par l’emprunt.

En 2009, 10 000 € ont été consacrés au remboursement de la dette ; nous avons payés les buts de foot ou les opérations d’amélioration du cimetière ; les opérations d’effacement de réseau électrique (40 000 €) et d’aménagement de la place du village (24 000 €) ont été programmées dans le budget 2009 – même si l’essentiel des travaux s’effectue en ce début 2010 ; une partie du coût de l’opération avait été mise en réserve depuis plusieurs budgets.

Le village a consacré 23 000 € pour individualiser une série de branchements d’eau qui étaient encore collectifs. Il restera encore quelques branchements à faire ; comme ces opérations ne sont plus subventionnées, il faudra attendre un peu que le budget eau retrouve une capacité d’investissement suffisante. Le village a aussi participé à la rénovation lourde de la station de pompage à Savy.

Roupy a enfin financé– via un syndicat – la construction de notre nouveau pôle scolaire à Etreillers - pour 7 000 € en 2009.

 

Publié dans Conseils municipaux

Commenter cet article